Caval-connect : le cheval comme accélérateur de thérapie

Caval-connect : le cheval comme accélérateur de thérapie

Caval-connect : le cheval comme accélérateur de thérapie

La méthode Caval-Connect combine les approches de la sophrologie , du coaching et de la somatothérapie.. Le cheval est au cœur de la relation d’aide, et se révèle être un parfait accélérateur de thérapie. L’objectif de la méthode Caval-Connect est d’accompagner les cavaliers dans l’amélioration de leurs performances équestres, et les individus dans la gestion de leurs émotions.

Le principe de la méthode Caval-Connect

Caval-connect permet d’agir à de nombreux niveaux : physique, psychique, émotionnel, comportemental. De cette relation nouée entre l’homme et le cheval peuvent être abordées des démarches de nature variée : coaching mental, sophrologie, somatothérapie, etc. Quant à l’éthologie, étude des comportements des animaux, elle apporte des connaissances en matière de biomécanique et de physiologie équines.

La méthode Caval-Connect se veut une approche personnalisée, qui tient compte des objectifs fixés préalablement. Notez que la méthode Caval-Connect s’adresse à tout le monde, peu importe si la personne connait ou non l’univers équin. Ainsi, pour élaborer les exercices, et les séances avec le cheval, plusieurs éléments sont pris en considération, tels que l’âge des participants, leurs conditions physiques, leurs dispositions émotionnelles et mentales, ou bien encore leur niveau équestre.

En quoi le cheval est un accélérateur de thérapie ?

Le cheval est un animal susceptible de tisser une relation avec le participant, et de susciter une émotion. A ce titre, Caval-Connect utilise des chevaux lusitaniens, dont les caractéristiques et le comportement sont particulièrement adaptés. Cette race de cheval bénéficie d’un caractère volontaire, et d’un aspect mental doux et stable. Grâce à son tempérament obéissant et amical, il rassure même les plus impressionnables d’entre nous.

Le cheval en règle générale est un parfait médiateur émotionnel. Il apporte également une certaine neutralité auprès de la personne, car il ne juge pas, et ne donne pas son avis. Une fois la confiance tissée entre la personne et l’équidé, les conditions sont réunies pour favoriser le relâchement. Le lâcher-prise est un élément indispensable en sophrologie, mais aussi dans le cadre d’un coaching sportif.

Le cheval lusitanien possède une sensibilité et une émotivité intéressantes. L’animal peut révéler des émotions enfouies, et se révèle à ce titre un accélérateur de thérapie. Monter le cheval n’est pas systématique, puisqu’un simple contact, une caresse, peuvent suffire pour faire avancer les choses, voire débloquer des situations.

Caval-Connect : trois pôles d’action distincts

L’EFDS dispose d’un pôle spécifique pour les cavaliers qui souhaitent améliorer leurs performances sportives. Le travail consiste à booster la préparation mentale pour être prêt le jour du concours, mais également à mieux gérer sa posture, son attitude, et ses émotions sur le cheval.

Le pôle appelé « cheval-miroir » est destiné aux personnes sollicitant une relation dans le cadre du développement personnel. Le cheval se mue en outil thérapeutique, afin d’accompagner les personnes dans la gestion de leurs émotions, pour leur quotidien, comme pour leur vie professionnelle ou personnelle.

Enfin, un troisième pôle d’actions s’adresse aux moniteurs d’équitation, aux cavaliers titulaires du G7, et aux sophrologues désireux d’ajouter une corde à leur arc de praticien.

 

Si la thérapie avec le cheval vous intéresse en tant que cavalier, sophrologue, coach, ou simple particulier séduit par la méthode Caval-Connect, n’hésitez pas à nous contacter pour découvrir les dates de nos prochains stages.

Sébastien BORCHI