Et si vous deveniez groom professionnel ?

A l’heure où certains secteurs d’emploi n’ont guère de débouchés, les cavaliers professionnels déplorent le manque de grooms professionnels formés et compétents. Du transport jusqu’au pansage en passant par les soins du cheval, Caval-connect met en place une formation pour devenir groom professionnel .On vous dit tout.

Le travail d’un groom professionnel

Que ferez les cavaliers professionnels sans un groom ? Pas grand-chose ! Bien que ce métier soit méconnu, le groom est très actif jours et nuits. Ainsi, le groom de maison s’apparente à l’assistant technique du cavalier. Sa mission est multiple : gérer les soins quotidiens des chevaux, préparer les équidés, effectuer le pansage, etc. Le groom est présent aussi après la compétition pour permettre au cheval de bien récupérer et faire les soins nécessaires après les séances de travail.

Le groom s’occupe également parfois de l’entretien des boxes dans les écuries et de tout ce qui concerne l’alimentation. Il entretient le matériel (files, selles, mors, etc.), se charge de la logistique et gère le planning du cheval athlète entre travail, soins  et  mise au paddock. Il peut même être amené à détendre le cheval ou à le longer. Bref, cet assistant technique fait en sorte que tout soit parfait en vue d’un prochain concours.

De l’écurie à la compétition : le groom est toujours là !

Peu le savent mais le groom professionnel est un précieux rouage lors d’une compétition équestre. Durant les concours , le groom  prépare les chevaux au transport, les embarquant à l’écurie et les débarquant sur le lieu de l’événement. Le permis poids lourds est bien souvent indispensable. Une fois sur place, il paille les boxes et installe les équidés. Le temps joue alors contre lui !

Les compétitions s’étalent en général sur le weekend. Le groom professionnel s’attelle à préparer les différentes montures pour le cavalier qui l’emploie. Il s’affaire pour que le cheval soit le plus majestueux possible devant le public et les jurys. Il les bichonne, les selle et les natte. Le groom accompagne monture et cavalier au paddock de détente afin d’aider à l’échauffement. Attentif au moment du passage fatidique du binôme, le groom reprend les rennes dès la sortie de la scène et recommence son travail de pansage voire même de massage !

Formation pour devenir groom professionnel

Le métier de groom ne dispose pas actuellement de diplôme d’état. Néanmoins, les cavaliers professionnels recherchent des personnes formées aux différentes tâches qui incombent au groom. Pour pallier ce manque, l’EFDS par le biais de son pôle Caval-Connect propose une formation afin d’acquérir les compétences pour devenir un groom professionnel. L’objectif est d’apprendre les notions indispensables pour l’exercice d’un tel métier tout en développant un savoir-faire et un savoir-être avec les chevaux qui sont de véritables miroirs de nos émotions.

La formation de groom se déroule en 10 mois, dont 8 mois en centre de formation à proximité de Lyon (Le Bois-d’Oingt) et  2 mois en stage pratique chez un cavalier professionnel. Ce sera l’occasion de se confronter aux soins courants, à la préparation du cheval, à la gestion d’une écurie, à l’entretien ou encore à la manipulation du cheval.

Intéressé ? Contactez-nous. La prochaine session débute en septembre prochain !

Catégories : Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *