Le pôle Caval Connect vient de faire l’acquisition de PEDRO, son cheval mécanique. Quel est l’intérêt ? Ce simulateur permet d’affiner la position et l’assiette quel que soit le niveau du cavalier. Revenons ensemble sur les atouts du cheval mécanique dans le cadre d’un stage d’équitation d’initiation ou de perfectionnement.

Améliorer sa gestuelle mécanique

Le cheval mécanique est un outil à la fois pédagogique et très concret pour le cavalier qui souhaite développer, affiner ou consolider son habileté gestuelle. Le cheval mécanique est donc un élément de transmission, d’entretien et de perfectionnement pour plusieurs pratiques équestres.

Ce simulateur est par exemple techniquement adapté à l’exploitation de procédés de préparation physique innovants. Il permet à l’enseignant comme aux stagiaires de réaliser certains exercices d’entrainement fonctionnels qui ne pourraient pas être effectués sur un autre support dynamique ou interactif.

Le cheval mécanique est précieux pour solliciter spécifiquement certains muscles et pour travailler ses coordinations motrices. En optimisant sa gestuelle biomécanique, le cavalier obtient des résultats rapidement qui vont se bonifier encore plus à moyen et long terme.

Booster sa position en selle et son assiette

Le cheval est sensible à la position en selle et à l’assiette du cavalier. Pour rappel, l’assiette consiste à accompagner le mouvement du cheval afin de ne pas l’entraver dans sa locomotion. Elle inclut aussi le fait de solliciter son mouvement en utilisant l’isopraxie, c’est-à-dire le comportement dans lequel le cavalier et sa monture s’engagent et communiquent.

Autrement dit : il s’agit d’induire le mouvement chez le cheval par la simple posture du cavalier, lui-même prenant conscience de sa relation corporelle avec le cheval. Le simulateur est à ce titre un outil bienvenu pour optimiser sa position sans avoir à gérer son cheval et solliciter trop rudement son dos.

Des exercices complémentaires sont distillés lors des stages d’équitation mis en place par Caval Connect comme le travail de la respiration basse, du regard doux, d’alignement des blocs et de la centration. Le travail de l’assiette englobe aussi le travail de l’impulsion qui permet de préserver la locomotion de l’équidé. L’impulsion peut se caractériser par le désir naturel du cheval de se porter en avant dès que son cavalier le lui signifie.

Cheval mécanique : quelques exemples d’exercices

Le créateur de ce cheval mécanique insiste sur plusieurs formules d’interventions de ce simulateur dont une préparation intensive pour galoper assis via la fonction de balancier global. Il peut s’agir d’exercices de galop en équilibre sur les étriers, de galop enlevé ou de galop assis en balancier global.

Le cheval mécanique est donc utile pour des applications pratiques en dressage ou en sauts d’obstacles telles que le tourner court au galop assis en réception d’obstacle ou l’affinement de l’accord des aides dans l’économie gestuelle (rassembler, passage, épaule en dedans, etc.).

Les écuries Caval-Connect sont fières de l’arrivée de PEDRO, le cheval mécanique qui s’ajoute à la concrétisation de différents travaux d’aménagement : surveillance vidéo étendue à toute l’écurie, nouvel éclairage du manège avec LED performante et écologique, et protection des abreuvoirs contre le gel grâce à un câble chauffant.

Alors, venez sur place tester PEDRO et plus généralement échanger sur l’univers des chevaux !

 

Catégories : Articles