Pratique de l’équitation pour les enfants

28 janvier 2020. by

Pratique de l’équitation pour les enfants : mettre du ludique pour accompagner leur développement psycho affectif et physique

L’équitation pour un enfant n’est pas synonyme de compétition et de performance. Bien au contraire, c’est l’aspect ludique qui prédomine. Et rien n’empêche de se développer tout en s’amusant. Ainsi, la pratique de l’équitation est un moyen d’accompagner leur développement psychomoteur. En selle, on vous explique !

Qu’est-ce que la psychomotricité ?

Avant toute chose, il est bon de rappeler une définition de la psychomotricité, soit la prise en compte des interactions entre les fonctions motrices, mentales et affectives d’une personne à partir d’un travail sur le corps. L’approche se veut globale ou holistique. Le but : réduire les éventuels troubles physiques pour retrouver une relation corps/esprit en harmonie. La psychomotricité est donc une discipline qui se positionne au croisement de la rééducation et de la thérapie. Chez Caval-Connect, notre travail est en grande partie orienté sur la relation d’aide thérapeutique et plus généralement l’épanouissement.

Le développement psychomoteur de l’enfant

La pratique équestre pour les enfants âgés entre 2 et 12 ans peut s’avérer précieuse et efficace pour leur développement psychomoteur. L’idée n’est alors pas de les former à la compétition pour en faire des cavaliers émérites. Cette démarche vise son bien-être pour favoriser son éveil en valorisant la relation avec le poney. En réalité, la pratique de l’équitation pour un enfant mobilise de nombreuses notions, comme le respect, la confiance en soi, la persévérance, le partage, l’entraide, l’autonomie ou encore la responsabilité.

Relation enfant-cheval : une communication non verbale

L’apport du cheval pour le développement psycho moteur de l’enfant repose sur un échange caractérisé par une communication non verbale. Celle-ci a l’immense avantage d’être simple et apaisante pour l’enfant qui se décentre de lui-même et de ses problèmes. L’animal lui apporte une présence réconfortante, vivante et totalement dénuée d’intérêts puisque le cheval n’attend rien du tout en retour. L’enfant forge aussi son caractère mais en douceur. Il doit apprendre à respecter le cheval, à s’en occuper, à le diriger et à se faire obéir.

Des bienfaits aussi sur le plan physique

Si vous avez déjà fait une heure à cheval, vous savez ô combien les bienfaits de l’exercice en termes d’équilibre, de détente musculaire, de mobilisation corporelle ou bien de maitrise du geste. Le tout dans un esprit convivial de loisir et d’une pratique ludique de plaisir. Evidemment, l’allure utilisée est le pas, puis, plus tard, le trot, le galop étant réservé pour les enfants plus âgés. Le pas sollicite fortement mais en douceur les groupes musculaires. Cette allure permet également de travailler sur le tonus postural de maintien, l’organisation spatio-temporelle et le développement du schéma corporel.

 

En résumé, la pratique du cheval pour votre enfant permet de développer sa motricité via l’expérimentation et l’action, et de s’amuser auprès des poneys en s’éveillant corporellement et émotionnellement. Les séances peuvent servir un ou plusieurs objectifs comme savoir canaliser son surplus d’énergie, maitriser ses appréhensions, apprendre à faire confiance et à se faire confiance, favoriser l’écoute, l’attention, la mémorisation et le respect des règles et des consignes.

 

Vous souhaitez offrir à vos enfants cet épanouissement psycho affectif et physique par la pratique équestre. Contactez-nous et venez nous rendre visite dans notre écurie de dressage de Lyon, dans la magnifique région des Pierres Dorées

Sébastien BORCHI