Vous aimez les chevaux et vous vous sentez particulièrement à l’aise dans l’univers équestre. Vous souhaitez réorienter votre parcours professionnel vers les métiers en lien avec le cheval. Pourquoi ne pas vous laisser tenter par une formation pour devenir un groom professionnel ? Activités, compétences, cursus de formation EFDS : on vous dit tout !

Groom : des débouchés professionnels certains

N’hésitons pas à être pragmatiques : oui, le métier de groom est vecteur de débouchés professionnels. Nombreux sont les cavaliers professionnels et les centres équestres qui recherchent des profils formés à ce travail. Or, sur le marché de l’emploi, ces profils sont rares, d’où l’idée de l’Ecole Française de Sophrothérapie (EFDS) de mettre en place un cursus dédié au sein de son pôle Caval-Connect.

Concrètement, un groom professionnel peut avoir trois statuts : il peut être un groom sédentaire rattaché au fonctionnement et à l’activité d’une écurie. Il peut également se spécialiser dans l’accompagnement des cavaliers professionnels lors de concours hippiques en France ou à l’étranger. Enfin, il peut être à son compte et évoluer en tant que freelance en alternant les missions et en louant ses services à plusieurs écuries.

Le métier de groom professionnel

Peut-être ne connaissez-vous pas tout l’éventail des interventions d’un groom professionnel dans l’exercice de sa profession. Logique puisque cet éventail est souvent bien plus large que ce que l’on imagine. Tout dépend évidemment de la structure à laquelle il est rattaché : plus l’écurie sera importante, plus ses tâches seront multiples et variées.

Pour faire un condensé, un groom s’occupe des soins du quotidien des chevaux (toilettage, pansage, tonte, etc.) et de la préparation du cheval pour le cavalier (harnachement, échauffement, etc.), sans oublier les soins post séances de travail. Ces derniers peuvent mêmes être spécifiques mais réclament des connaissances plus pointues (soins vétérinaires, suivi sanitaire, prophylaxie, etc.).

L’autre pan de l’activité d’un groom professionnel concerne la logistique. On peut citer l’entretien et la préparation du matériel en vue des déplacements, l’approvisionnement, le transport, l’embarquement et le débarquement des chevaux. Le groom peut aussi prendre en charge directement le transport des équidés entre l’écurie et le lieu d’un concours par exemple (permis de conduire obligatoire).

Formation de groom : les compétences attendues

Un groom doit évidemment avoir une connaissance poussée des chevaux et de tout l’environnement professionnel. Outre une parfaite condition physique, il doit également afficher une autonomie dans le travail, une adaptation et une prise d’initiative. Etant donné l’éventail du travail à fournir, un groom pro doit être polyvalent, avoir le sens de l’organisation et bien présenter.

L’EFDS propose de vous former à ce métier au cours d’un cursus d’une durée de 10 mois dont 8 mois passés en centre de formation à proximité de Lyon et 2 mois passés auprès d’un cavalier professionnel pour valider votre stage pratique de terrain. Avec l’EFDS, le stagiaire profite d’une cavalerie de qualité (chevaux de sports dressés) et d’un encadrement riche de moniteurs expérimentés et d’intervenants de qualité.

Dépêchez-vous de réserver votre place en nous contactant dès à présent !

Pour plus d’informations: FORMATION DE GROOM

 

Catégories : Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *